En ce joli jour de septembre, ce ne sont pas moins de vingt et un cyclos (dont une seule cyclotte) qui sont partis de la place Saint-Antoine pour rejoindre Neuves-Maisons à 56 km de là. L’air est doux, le soleil prometteur, une jolie journée s’annonce. L’indéboulonnable tandem Daniel et Francis donne le rythme et emprunte la piste cyclable qui permet au groupe coloré de sortir sans encombres de Pont-à-Mousson. La Voie Bleue nous emmène tout d’abord jusqu’à Nancy où là, malheureusement, un incident est à déplorer. La patte du dérailleur d’Alain a rendu l’âme. Du coup, il a dû renoncer à poursuivre et Lucien s’est joint à lui pour le raccompagner. Laneuveville, Ludres… Allons ! Pédalons ! Encore un petit effort, et nous serons bientôt à Neuves-Maisons. Et c’est pourtant vrai ! Voici déjà l’étang de Messein parsemé de canoïstes plus ou moins confirmés. A présent, l’objectif c’est le restau d’Intermarché. Mais Daniel et Francis, emportés par leur élan, allaient nous conduire dans les champs. Un tout petit demi-tour et sauvés ! Pas besoin de brouter, voici l’Intermarché ! Trois-quarts d’heure suffisent pour vider les vessies, remplir les estomacs et hydrater les gosiers. C’est qu’il faut repartir à présent, s’agit pas de mollir des mollets. 80 km, voici Toul et sa cathédrale. L’arrêt s’impose pour la photo. La troupe reprend la route mais les gosiers étant à nouveau asséchés, une petite halte rafraîchissante s’impose au Pavillon Bleu, à Villers-le-Sec. A présent, c’est parti ! A fond les ballons ! Direction Pont-à-Mousson. Les kilomètres et le paysage défilent, les hérons se débinent à notre passage. Liverdun, Custines, Dieulouard… La Boucle est bouclée voici les cheminées de l’usine plus que centenaire et dont la renommée n’est plus à faire. Une jolie journée ! Merci Daniel !